Croissance du bouvier bernois

Posted on by

Le bouvier bernois est un chien massif qui met près de trois ans avant d’atteindre sa pleine croissance. Comme sa physionomie est très fragile à certaines malformations telles que la dysplasie de la hanche, il est primordial de bien étudier cette croissance pour éviter les faux pas qui pourraient hypothéquer la santé et le bien-être de votre nouveau compagnon de vie.

Croissance bouvier bernois

Source: 4neus sur Flickr CC.

Pendant combien de temps faut-il faire attention?

Les 15 premiers mois sont ceux où il faut faire le plus attention lors de la croissance du bouvier bernois. On dit toutefois que les mâles n’atteignent leur taille définitive que vers l’âge de 3 ans.

Les choses à éviter

Les surfaces glissantes : On dit que les surfaces glissantes sont ennemies des articulations de votre chien. En effet, il peut glisser s’il s’y déplace trop rapidement et se blesser.

Les escaliers : Emprunter de grands escaliers de façon trop fréquente (plusieurs fois par jour) est aussi néfaste.

Rampe bouvier bernois

Source: 4neus sur Flickr CC.

Comme vous pouvez le constater, certains propriétaires font usage d’une rampe pour limiter les efforts.

Les sauts : Ne faites en aucun cas sauter votre chien. S’il a besoin d’embarquer dans un véhicule ou une camionnette, aidez-lui à grimper et à en descendre. Même le fauteuil est trop élevé pour qu’il y saute sans danger.

Les longues marches : Il faut même faire attention aux marches qui s’éternisent lorsqu’un chiot est très jeune. Fixez votre limite à cinq minutes par mois d’âge : ainsi, un chiot de trois mois ne pourra pas se promener plus de 15 minutes consécutives.

Se tenir sur les pattes arrière : Empêchez votre bouvier de se tenir sur ses pattes arrières. Ne le chicanez pas s’il le faut mais reposez doucement ses pattes avant sur le sol.

Quelques conseils

  1. Pesez votre chien à toutes les semaines. Sa prise de poids doit se situer dans une fourchette de 1 kg à 1.8 kg afin que ses articulations et ses muscles aient le temps de s’habituer au changement.
  2. N’abusez pas du calcium. Bien que ce nutriment soit essentiel à la bonne formation des os, un surplus provoque des retards de croissance et même des lésions au niveau du squelette!
  3. Avant six mois, nourrissez-le à raison de trois repas par jour. Après six mois, passez à deux repas par jour.
  4. Si vous devez le soulever, faites-le en passant vos mains sous son ventre et non pas en le prenant par les pattes.
  5. Surveillez les signes suivant : poignets mous, pattes tournées vers l’extérieur ou l’intérieur, ou paupières qui baillent. Consultez un vétérinaire pour traiter ces signes, qui sont fréquents chez les grands chiens en croissance.